Interview Déco Décalée : Astrid et Florence

Florence Vallée & Astrid Mora

Florence Vallée & Astrid Mora

La Nuit de la Déco : Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs, et nous indiquer ce que vous faites à La Nuit de La Déco

Astrid : Je suis d’origine hollandaise et depuis 23 ans en France, le temps passe quand on s’amuse… :). La déco est très importante pour les Hollandais. Ma mère, comme beaucoup de Hollandais, changeait toujours quelque chose dans notre maison… chaque saison elle repeignait les murs, changeait la couleur des abat jours, des coussins…
J’ai toujours aimé la déco et depuis que je suis partie de la maison même étudiante avec les moyens du bord, j’ai essayé de créer un lieu agréable où je me sentais bien. Après mes études hôtelières, je suis venue en stage au Grand Hotel Inter Continental ou je suis restée deux ans, avant de rejoindre le Ritz (mon rêve) et les Leading Hotels of the World.  Est-ce la crise de la quarantaine ? Toujours est-il que j’ai eu besoin de changer de vie. Et donc, il y a quatre ans, j’ai implanté une marque de décoration intérieure d’origine hollandaise en France. J’étais en contact avec beaucoup de boutiques à travers le territoire qui me disaient que la période était très difficile car beaucoup de boutiques avaient du mal à se positionner face aux enseignes. C’est pendant une nuit d’insomnie que j’ai eu l’idée de créer un événement festif uniquement pour les boutiques de déco, d’art de la table et de fleuristes indépendantes. C’est comme ça que La Nuit de La Déco a vu le jour.

Florence :     J’ai rencontré Astrid en septembre à mon arrivée à Paris après 20 ans à Marseille. A défaut de trouver le soleil (…) j’ai vu plein d’étoiles dans ses yeux et j’ai tout de suite eu envie de l’aider à faire grandir cet événement ! J’ai toujours travaillé dans le marketing et la communication soit en agence, soit dans le domaine associatif. J’ai aussi beaucoup de centres d’intérêt dont l’art, la culture et la déco. J’adore la couleur et la décoration et travailler pour La Nuit de la Déco s’est imposé comme une évidence…

La Nuit de la Déco : Pouvez-vous nous raconter comment s’est écrit le scénario de La Nuit de La Déco; ses origines ?

Astrid : Beaucoup de gens pense qu’un évènement comme La Nuit de La Déco existait déjà par ailleurs mais je souhaite souligner que c’est une initiative FRANÇAISE. Je ne pouvais pas envisager que dans quelque temps tous les centres villes se ressemblent avec uniquement des grandes enseignes ! A travers mes expériences professionnelles et cours j’ai appris que les commerces indépendants pouvaient s’en sortir en organisant des évènements car c’est cela qui crée des liens très forts avec les clients : c’est comme ça que j’ai eu l’idée. Je suis allée voir les organisateurs marketing de MAISON&OBJET qui ont cru immédiatement à notre événement. La même chose pour Cendrine Dominguez, je lui ai écrit une lettre et depuis c’est notre première fan du concept. Le 29 Mai la quatrième édition déjà. « Time flies when you Love what you do… »

Florence :
Je rejoins l’aventure en cours de route et suis ravie d’en faire partie. Je trouve qu’Astrid a eu une super idée en mettant en place cet évènement. J’ai pas mal travaillé dans le marketing opérationnel et développé des actions dans des réseaux pour créer du lien : je suis convaincue que c’est la bonne solution pour dynamiser le secteur. J’espère l’aider à en faire quelque chose d’encore plus important et incontournable.

La Nuit de la Déco : L’anecdote qui marque cette 1er année d’existence de La Nuit de La Déco ?

Astrid : Pas vraiment d’anecdotes mais nous avons commencé avec une trentaine de boutiques la première édition le 23 novembre 2013 et la dernière le 21 novembre avec une centaine de boutiques. Beaucoup de belles rencontres avec des gérants formidables et passionnés qui ont des telles histoires à raconter que dans un deuxième temps nous avons créé L’Interview Déco Décalée pour leur laisser la parole et où ils vous donnent leurs visions de la décoration intérieure et leurs astuces.

Florence : J’ai rejoint l’équipe récemment mais j’ai été frappé par l’enthousiasme et le dynamisme des responsables des boutiques participantes lorsque je les ai rencontrés sur le salon MAISON&OBJET. De plus je crois beaucoup aux rencontres : celle avec Karine Lanny a été chouette. Je connaissais et j’appréciais déjà beaucoup son travail. Elle a tout de suite accepté de réfléchir pour La Nuit de la Déco à un trophée en forme d’étoile qu’elle a réalisé en un temps record ! On a d’autres projets avec Karine

La Nuit de la Déco : Une bonne raison de participer à La Nuit de La Déco?

Astrid : Si j’avais une boutique, je dirais La Nuit de La Déco est un événement unique en France qui renforce ma relation avec mes clients et qui me distingue des autres boutiques.  J’organise une très belle soirée avec un programme qui me permettra de gagner le Prix de MAISON&OBJET pour devenir la boutique la plus originale 🙂 Car à travers toute la France beaucoup d’autres boutiques organiseront La Nuit de La Déco.

Si j’étais  cliente fan de déco, je serais ravie de passer un bon moment dans ma boutique préférée et participer aux ateliers ou aux animations pour faire de mon intérieure un lieu unique.

Florence : Vous n’avez rien à perdre mais beaucoup à gagner !

La Nuit de la Déco : Vos 5 Objets fétiches dans la boutique de La Nuit de La Déco en ligne 

Astrid : L’Etagère mouton Cocorikraft, toutes les créations Monochromic, les bowls et tasses de la Marque Bunzlau Castle, La Lampe Jumo Classique de New Jumo Concept.

Florence : Les coussins Baobab, Les Muettes et Divines de Monochromic, les bols de l’Atelier Buffile, les figurines de la Reine d’Angleterre et l’étagère mouton

La Nuit de la Déco : Vos 5 Objets fétiches chez vous (Ceux dont vous ne pourriez pas vous séparer)?

Astrid : Mes coussins étoiles en fausse fourrures tout doux, mes plaids en laines tissés à la main par les femmes de Quamote en Equateur, mes bols pour les petits déjeuners Bunzlau Castle dans la décoration Springtime, leurs couleurs donnent la pêche dès le matin, notre table XXL pour des dîners en grand nombre, le petit bureau de ma grand-mère qui fait aussi office de vaisselier.

Florence : J’ai déménagé récemment et les objets auxquels je tenais le plus sont : une grande photo de la plage des Prophètes de Marseille, une peau de vache de couleur rose, ma cigale Monochromic orange fluo, un pouf en paille Duwell, mon banc Fermob rose fuschia.

La Nuit de la Déco : Quelle est d’après votre expérience la tendance déco pour le printemps 2015 ?

Astrid : Des produits made in France/Europe, des créateurs locaux au lieu de chercher loin

Florence : De la couleur et de la gaieté. Un retour aux belles matières, au Made in France

La Nuit de la Déco : Quand une boutique participe à La Nuit de la Déco, qu’aimeriez-vous qu’elle dise ?

Astrid : J’ai envie de participer et de créer vraiment un moment très sympa avec mes clients mais également avec des nouveaux et leur montrer de quoi nous sommes capables.

Florence : Je participe à la prochaine édition et j’essaie de faire adhérer d’autres boutiques près de chez moi pour créer un Parcours Déco dans ma ville.

La Nuit de la Déco : Quelles sont vos sources d’inspiration?

Astrid : Vraiment tout, je suis quelqu’un d’extrêmement connecté (parfois un peu trop selon mes proches) nationalement mais également internationalement et tout m’inspire et m’interroge et me donne des idées pour faire mieux les prochaines éditions, pour que nos boutiques soient ravies de faire partie de cette « famille  / réseau» qui est « La Nuit de La Déco », et qu’elles ne sont pas seules.

Florence : Les magazines et émissions de déco et ce que l’on voit dans la rue et dans les vitrines. J’aime bien piocher des idées dans des domaines autres et décalés.

La Nuit de la Déco : Avez-vous un type d’objet que l’on trouvera toujours chez vous décliné en plusieurs matières ou couleurs (vaisselle/ bougies/ bougeoirs/ luminaires.)

Astrid: J’adore la vaisselle et j’en ai de toutes sortes, de mes grands mères, mais aussi plus contemporaines ; j’aime mixer des styles pour une table entre copains. Les bougies tout le temps, j’ai un plateau avec différents bougeoirs grands, longs, larges et tous les soirs je les allume. Des lampes avec des abats – jours ; je n’aime pas trop les spots, la lumière feutrée est plus ma déco à moi.

Florence : Des assiettes de différentes matières, formes et couleurs pour varier les plaisirs selon les diners que j’organise. Des bougies et photophores pour l’ambiance. Des jolis draps et housses de couette pour un nid douillet. 

La Nuit de la Déco : Si vous deviez imaginer un objet de décoration pour la maison ce serait quoi ?

Astrid : Un canapé, pour moi l’essentiel dans un intérieur, agréable pas trop large mais juste bien.

Florence : un objet coloré sans fonction précise, purement décoratif et qui deviendrait indispensable pour se sentir bien chez soi.

La Nuit de la Déco : Et donc pour la suite, quels sont les projets pour La Nuit de la Déco?

Astrid : Avez-vous une petite heure …car nous avons tellement de projets ; notre objectif est que toutes les boutiques de déco de l’art de table indépendantes, qui ont envie de montrer à leurs clients leur savoir-faire, leur spécialité, leurs différences avec des animations de qualité, participent. Continuer à développer l’ensemble avec les boutiques mais aussi dans les médias avec L’Agence Air Presse nous souhaitons que tous les fans de Déco en France et en Belgique soient au courant qu’une Fête leurs est dédiée deux fois par an dans leurs boutiques de déco indépendantes avec des programmes à couper le souffle.

Nous avons commencé de lancer l’évènement en France et grâce à notre partenaire Amadeus nous avons eu même une boutique participante en Belgique « Le Grenier de Mélanie » près de Bruxelles. Mais notre souhait est de développer le concept dans toute l’Europe. Nous n’avons pas encore tout à fait fini ha ha !

Nous souhaiter également de développer les Parcours Déco, plusieurs boutiques indépendantes se mettent ensemble pour créer un parcours comme nous l’avons fait pour St Rémy de Provence, Chalon sur Saône, Compiègne, Lyon. C’était souvent des associations de commerçants qui nous ont contactées mais également des gérants entreprenants qui avaient envie de créer une dynamique dans leurs villes ou villages.

Nous lançons également un appel à des entreprises/marques qui se retrouvent dans notre démarche et notre évènement qui souhaitent devenir partenaire de La Nuit de La Déco et qui contribueront au rayonnement de La Nuit de La Déco. contact@lanuitdeladeco.com

Florence : Renforcer les liens avec les boutiques qui ont déjà participé et développer le nombre de nouvelles boutiques. « Professionnaliser » l’évènement. Que tout le monde soit au courant !

La Nuit de la Déco : Un message à passer aux lecteurs ?

Florence : Continuer à lire nos conseils, à consulter le site et à « liker » sur les réseaux sociaux ce que font vos boutiques et nous-mêmes !

Astrid : Je n’ai rien à rajouter !!

La Nuit de la Déco : Quelle idée ou astuce déco souhaitez-vous partager avec nos lecteurs ? (C’est promis ça reste entre nous…)

Astrid : Mélanger les styles, beaucoup de fleurs si c’est trop cher investir dans des fleurs artificielles qui sont tellement bien faites que parfois est difficile de faire la différence. Beaucoup changer, les couleurs des murs, parfois juste peindre un mur mais ça change déjà beaucoup.

Florence : Toujours soigner la présentation de la table avec des accessoires de couleurs, des bougies, des serviettes en coordonnée et une jolie vaisselle. Je trouve que ce qui est autour de l’assiette est très important et contribue fortement à apprécier encore plus ce qu’il y a dedans ! 

La Nuit de la Déco : Que représente pour vous la Nuit de la Déco ?

Astrid : Une aventure humaine incroyable.

Florence : Un évènement incontournable : le seul proposé aux boutiques indépendantes.

La Nuit de la Déco : Quelques réponses Déco « tac o tac » :

Mur de couleur ou mur blanc ?

Astrid : Couleur

Florence : Un mur de couleur et les autres murs autour blancs

Contemporain ou classique ?

Astrid : Les deux, nous mixons

Florence : Plutôt contemporain mais j’aime bien le mélange des genres

En déco, une peinture ou une photographie ?

Astrid : Les deux

Florence : Je suis de plus en plus attirée par les photos

Canapé ou fauteuil ?

Astrid : Canapé

Florence : Canapé ! Je viens de m’en acheter un en fourrure polaire

Nappe ou set de table ?

Astrid : Nappe

Florence : J’aime bien les sets de table l’été mais je préfère les nappes pour le quotidien et les dîners.

Rideaux ou store ?

Astrid : Rideaux

Florence : Ni l’un ni l’autre. Cela tombe bien car j’ai beaucoup de vélux chez moi.
Déco d’hiver ou déco d’été ?

Astrid : Je trouve que la déco d’hiver est plus cosy, ça représente également les Fêtes, une période que je préfère par-dessus tout dans l’année.

Florence : Plutôt d’été car j’aime beaucoup la couleur et ma vie dans le sud m’a fortement influencée vers la saison d’été

Campagne ou ville ?

Astrid : Ville, Pour moi c’était un rêve de venir faire mon stage à Paris et d’habiter dans cette ville magnifique. Souvent lorsque je traverse la Seine en vélo je me sens privilégiée. De toute façon je trouve que toute la France est superbe. Le pays a vraiment tout ! Par le biais de mon travail j’ai vu pas mal de la France mais pas encore assez à mon goût !!

Florence : Définitivement ville. Je suis une citadine dans l’âme.

En silence ou en musique ?

Astrid : Musique tout le temps, quand je conduis, quand je bosse tout le temps toutes sortes, la musique que j’écoutais pendant mes vingt ans mais également la musique de maintenant.

Florence : J’adore mettre de la musique d’aujourd’hui quand je suis dans la cuisine et en voiture, et de la musique classique ou l’artiste Enya quand je travaille ou bouquine.

Quelle est votre pièce à vivre préférée chez vous ?

Astrid : J’ai trois pièces préférés ; la cuisine, Le salon avec son feu de cheminée en hiver et la chambre à coucher, la dernière, je la trouve réussie au niveau de l’agencement le seul bémol est qu’il n’y pas assez de place de rangements.

Florence : Mon salon quand je suis seule ou quand il y a beaucoup d’amis

Ambiance déco épurée ou chargée ?

Astrid : Plutôt très chargée nous avons essayé d’épurer quand on a refait les peintures mais à mon regret tout ce que j’avais mis à la cave je l’ai vu remonter bout par bout.

Florence : Je rêverais d’arriver à faire une déco épurée mais au grand désespoir de mes enfants je penche plutôt vers du chargée !!

Déco permanente ou changeante ?

Astrid : Changer toutes les saisons pour se sentir bien chez soi.

Florence : j’aime bien changer les objets et meubles de place régulièrement : ça me prend sur un coup de tête. Je craque aussi facilement sur de nouveaux objets quand je peux, pour faire évoluer ma décoration.

Pour toute information à propos de La Nuit de La Déco, notre site, notre événement, nos boutiques participantes, les animations,  n’hésitez pas à nous contacter, nous sommes là pour vous 🙂 !!

Astrid & Florence

La Nuit de La Déco
T: 01 83 62 70 27
E: contact@lanuitdeladeco.com
W: www.lanuitdeladeco.com Но поскольку такой набор символов также отличаются. Вы можете узнать цены фруктов могут отличаться. Некоторые развлечения связаны с трехмерной графикой. Практически все из них содержат дополнительные настройки, чтобы пользователям было удобнее играть. Для управления используются кнопки. Игровые схемы часто отличаются, то разные игроки выбирают слоты по своим . http://avtomaty-besplatno.ru/ Есть также наблюдать за их приключениями и популярные игры казино Все игровые автоматы от Вулкана популярны в своих категориях. Но поскольку их жанры и темы отличаются, то разные игроки выбирают слоты по их картинкам и популярным сериалам. Есть также особо качественные приложения позволяют вам не только собирать .