L’Interview Déco Décalée de L’atelier aujourd’hui comme hier

Aujourd'hui comme Hier

La Nuit de la Déco : Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs, et nous indiquer ce que vous faites?

L’atelier aujourd hui comme hier: Je m’appelle Christine et j’ai ouvert ma boutique « L’atelier aujourd’hui comme hier » en 2013. Passionnée de déco depuis toujours, je propose des choses neuves à la vente ainsi que des créations personnelles. Mon univers s’articule autour de la brocante, du style « shabby »… Entre objets de hasard et curiosités, ma boutique est très animée et les mises en scène changent très souvent. Je privilégie une relation très conviviale avec mes clientes, soucieuse d’être à leur écoute et mettant beaucoup de dynamisme pour les satisfaire.

La Nuit de la Déco : Pouvez-vous nous raconter comment s’est écrit le scénario de « L’atelier aujourd’hui comme hier ».

Christine:   40 ans a été l’âge des bilans… L’envie de concrétiser un rêve, de poursuivre ma vie dans le domaine qui me tenait à cœur : l’univers de la décoration. La visite d’un ancien appartement a été le point de départ de l’aventure. Beaucoup d’imagination était nécessaire pour se projeter dans ce lieu atypique. Mais c’est certain, c’était là que je voulais m’installer. Ce lieu avait une âme. Une petite étincelle en plus qui fait la différence. Des générations de gens ont vécus ici. Une ancienne cheminée trône fièrement malgré son pilier cassé, là résidait tout le charme. Des détails font parfois toute la différence. J’ai eu envie moi aussi de faire partie de l’histoire de ce lieu et de continuer à animer les murs qui étaient abandonnés depuis fort longtemps. Après de longs mois de travaux, la boutique a vu le jour. C’est chaque fois avec beaucoup d’enthousiasme que je pousse ma porte et que j’invite les gens à venir découvrir mon univers.


La Nuit de la Déco : L’anecdote qui a marqué ces années/ou cette dernière année dans votre boutique ?

Christine:
Des gens âgés me rendent visite parfois et c’est avec émotion que certains me racontent les souvenirs liés au bâtiment que j’occupe aujourd’hui. Un horloger y était installé il y a plus de quarante ans, les souvenirs refont surface. J’ai même eu la visite d’une dame qui a habité les lieux dans les étages autrefois. Elle a eu beaucoup de plaisir à me raconter son histoire, et moi aussi à l’écouter.

La Nuit de la Déco : Une bonne raison de traverser la France pour venir chez vous ?

Christine:
La curiosité n’est pas un vilain défaut… Il faut oser ! On peut d’abord se donner une idée de l’ambiance que je propose à travers mon blog « Aujourd’hui comme hier ». La curiosité fera le reste ! Des surprises attendent les visiteurs, comme la visite de la cave atypique de la boutique… Je fais parfois bien des kilomètres pour aller visiter une brocante où justement découvrir une boutique, quand la passion vous anime, tout devient possible!

La Nuit de la Déco : Vos 5 Objets fétiches dans la boutique (Ceux que vous aimeriez  ne pas vendre  pour les garder…)?

Christine:
Il y en a plus que cinq… ! Chaque objet que je chine et transforme part avant tout d’un coup de cœur sur une brocante, donc que je pourrais aisément mettre chez moi. Pour ce qui est des objets neufs, je pense que l’on ne peut vendre que ce que l’on aime. Mes fournisseurs viennent des pays nordiques car j’aime beaucoup leur esprit. Les articles à la patine usée me charment, j’aime l’idée qu’ils ont déjà eu une vie. Je pourrais garder beaucoup de choses de la boutique : les lanternes, les cœurs omniprésents, les étagères en fer rouillé, la vaisselle aux motifs « liberty », les meubles au vécu bien marqué… Mais il faudrait d’abord que je pousse les murs de ma maison !

La Nuit de la Déco : Quelle est d’après votre expérience la tendance déco pour le printemps 2015 ?

Christine:
Le principal pour moi en décoration est surtout de se faire plaisir sans céder forcément à la tendance du moment.  Assumer ses choix et avoir un intérieur qui vous ressemble, même s‘il ne présente pas le dernier objet à la mode est pour moi la tendance à suivre. Transformer et recycler de vieux objets est toujours à la mode, il faut avoir du respect pour ces petits témoins du passé. Le « faire soi-même » est toujours aussi tendance. Même si ce n’est pas mon univers, j’ai l’impression d’un retour en force des couleurs comme le bleu et le jaune. Une tendance à épurer les pièces, à désencombrer, le style scandinave semble très présent.

La Nuit de la Déco : Quand les gens poussent pour la première fois la porte de votre boutique, qu’aimeriez-vous qu’ils ressentent ?

Christine:
Qu’ils se sentent bien tout simplement. Certaines clientes me disent qu’elles n’ont pas envie de partir, cela me fait toujours très plaisir.

La Nuit de la Déco : Quand ils en repartent, qu’aimeriez-vous qu’ils se disent ou disent à leurs amis ?

Christine:
La réponse idéale est qu’ils aient envie de revenir bien sur ! La meilleure publicité demeure le bouche à oreille. J’aimerais qu’ils ressentent l’enthousiasme et l’énergie que je mets chaque jour dans mon activité. J’ai grand plaisir à recevoir tout le monde, c’est un métier où aimer les autres est une chose primordiale !

La Nuit de la Déco : Quelles sont vos sources d’inspiration pour vos achats, l’aménagement de la boutique et vos vitrines ?

Christine:
Tout peut être source d’inspiration ! Le salon MAISON&OBJET est un must bien sur. J’étais comme une petite fille qui ouvre ses cadeaux de Noel lors de ma première visite ! Que de magie dans les stands et les objets, on en prend vraiment pleins les yeux. Etant donné que je chine aussi beaucoup, c’est parfois une chose anodine qui va me donner une idée. Au hasard des étals, un objet va capter mon attention et je l’achète. Je ne sais pas toujours ce que je vais en faire alors dans ces cas-là, je le conserve dans mon atelier en attendant LA bonne idée!!  Je parcours beaucoup les magazines de déco bien sûr, prédilection pour « Jeanne D’arc Living ». Tout simplement superbe à mes yeux. Ma vitrine est minuscule, je dois donc trouver des astuces pour me débrouiller ! J’ai en ce moment des troncs d’arbres qui me servent de supports pour accrocher mes petits trésors !

La Nuit de la Déco : Avez-vous un type d’objet que l’on trouvera toujours chez vous décliné en plusieurs matières ou couleurs (vaisselle/ bougies/ bougeoirs/ luminaires.)

Christine:
Les cœurs ! C’est mon motif de prédilection. On m’en demande en tableaux, j’en fabrique en tissus que je décline en fonction des saisons. Pour les objets neufs, les fournisseurs proposent beaucoup ce motif donc il est aisé d’en trouver. Je le dis souvent mais… avoir du cœur c’est important non ?!

La Nuit de la Déco : Si vous deviez imaginer un objet de décoration pour la maison ce serait quoi ?

Christine:
Un tableau peut-être, quelque chose de personnel au motif particulier. J’aime aussi le style « cabinet de curiosités »… J’imagine donc une étagère aux tiroirs secrets, ou une boite compartimentée… J’adore trouver ce genre d’objets dans les brocantes, on peut vraiment les détourner et en faire des petites pièces « uniques ».

La Nuit de la Déco : Et donc pour la suite, quels sont les projets de votre boutique?

Christine:
Je ne suis pas encore très ancienne dans l’activité donc je souhaite continuer à me faire connaitre bien sur. Je participe à des expositions en extérieur, c’est l’occasion de venir découvrir mon univers ailleurs qu’à la boutique. Il y a encore beaucoup de choses à faire, il faut être dynamique. Tant que la passion m’animera, les idées ne manqueront pas j’espère !

La Nuit de la Déco : Un message à passer aux lecteurs ?

Christine:
Soyez curieux et poussez les portes de vos petites boutiques!

La Nuit de la Déco : Quelle idée ou astuce déco souhaitez-vous partager avec nos lecteurs ? (C’est promis ça reste entre nous…)

Christine:
Détourner les objets est très tendance, je suis adepte ! Récemment j’ai proposé à mes clientes une série de nasses détournées en éclairage d’ambiance avec de jolies guirlandes à l’intérieur. Effet déco garanti !

La Nuit de la Déco : Que représente pour vous la Nuit de la Déco ?

Christine:
Une occasion de montrer aux gens que les petites boutiques bougent, ont des idées et sont force de proposition. Le commerce de proximité est en difficulté comme tout le monde le sait, mais il y a encore des choses à réaliser pour se démarquer. C’est une belle occasion de partager, de convivialité et de plaisir avant tout. Une petite bulle de bonheur à offrir, cela ne peut pas se refuser !

La Nuit de la Déco : Quelques réponses déco « tac o tac » :

Mur de couleur ou mur blanc ? Blanc

Contemporain ou classique ? Classique

En déco, une peinture ou une photographie ? Peinture

Canapé ou fauteuil ? Fauteuil

Nappe ou set de table ? Nappe

Rideaux ou store ? Rideaux

Déco d’hiver ou déco d’été ? Les 2 ! Préférence pour l’hiver peut être.

Campagne ou ville ? Campagne

En silence ou en musique ? Musique

Quelle est votre pièce à vivre préférée chez vous ? Le salon

Ambiance déco épurée ou chargée ? Pas chargée mais personnalisée.

Déco permanente ou changeante ? Changeante

La Nuit de La Déco: Merci Christine, chaque semaine c’est un tel plaisir de rencontrer et de visiter ces gérants des boutiques de déco, des galeries et des lieux si différent et si enthousiastes. Ça nous donne des ailes! Et spécialement pour vous, nous continuons, à travers nos visites de vous faire connaitre partout en France des boutiques de déco (indépendante )exceptionnelles!! Pour connaître ce que Christine vous réserve pour La Nuit de La Déco le 29 mai prochain, vite http://www.lanuitdeladeco.com/boutique/latelier-aujourdhui-comme-hier/ 

Boutique “L’atelier aujourd’hui comme hier”

13 rue Maréchal Leclerc

63190 LEZOUX

Ouvert mardi jeudi vendredi samedi, de 10h à midi et de 15h à 19h.

Fermé lundi ET mercredi, Tel : 06 22 54 17 59

BLOG : http://aujourdhuicohier.canalblog.com

FACEBOOK : L’atelier  aujourd’hui comme hier Online Casino HEX